Merci, Seigneur, merci Agrandir l'image

Merci, Seigneur, merci

151.222

Nouveau

Un chant d'action de grâce, puisqu'il s'agit de dire "merci" au Seigneur. Mille mercis à chanter sans fin et pour toutes les circonstances de la vie. Ce chant écrit par Pierre-Michel Gambarelli sur la dernière musique de Jean-Pierre Kempf (disparu le 03 juin 2010) résonne d'une façon toute particulière.

Plus de détails

0,00 €

    Merci, Seigneur, merci

    Texte : Pierre-Michel Gambarelli

    Musique : Jean-Pierre Kempf

    © Studio SM

     

    Pour les étoiles au fond des cieux, laisse-moi te dire merci.

    Pour ton soleil dans tous nos yeux, encore mille fois merci.

    Merci, Seigneur, merci.

     

    Pour cette ambiance de jour de fête, laisse-moi te dire merci.

    Pour ta présence qui me fait naître, encore mille fois merci.

    Merci, Seigneur, merci.

     

    Pour ceux que j’aime et ceux qui m’aiment, laisse-moi te dire merci.

    Pour la Parole que tu sèmes, encore mille fois merci.

    Merci, Seigneur, merci.

     

    Pour l’espérance à partager, laisse-moi te dire merci.

    Pour ton amour toujours donné, encore mille fois merci.

    Merci, Seigneur, merci.

     

    Pour cette route de lumière, laisse-moi te dire merci.

    Pour toute nuit que tu éclaires, encore mille fois merci.

    Merci, Seigneur, merci.

     

    Pour ta naissance au cœur des hommes, laisse-moi te dire merci.

    Pour ton regard qui nous pardonne, encore mille fois merci.

    Merci, Seigneur, merci.

     

    Pour l’avenir à faire ensemble, laisse-moi te dire merci.

    Pour ce repas qui nous rassemble, encore mille fois merci.

    Merci, Seigneur, merci.

     

    Pour toute vie sur cette terre, laisse-moi te dire merci.

    Pour chaque instant à vivre en frère, encore mille fois merci.

    Merci, Seigneur, merci.

    *

    *

    *

    Contenu du dossier (à télécharger gratuitement)

    151.222-a : Partition, accords de guitare et texte intégral.

     

    Usages

    > Action de grâce.

    > Catéchèse des enfants.

    > Baptême.

    > Première communion.

     

     

    Commentaires

    > Grazie, thanks, todah rabbah, danke schöne, eucharistô… mille façons de dire merci en mille langues. “Merci, Seigneur merci !“ nous rappelle que le mot “eucharistie“ vient du grec et signifie “dire merci“.

    > Faussement naïf, ce chant rappelle aux plus jeunes que la prière ne se limite pas à un catalogue de besoins et qu’elle est une relation qui se tisse avec Dieu, jour après jour, dans l’humilité des mots du quotidien.

     

     

    Enrichissements

    Un chant pour ponctuer une prière d’action de grâce comme celle proposée ci-dessous.

    Les couplets de ce chant se sont inspirés de prières d’enfants. Celui-ci ne demande qu’à être poursuivi par de nouveaux couplets recueillant d’autres paroles d’enfants.

     

    1/ Comme au jour de notre baptême, nous avons tracé sur notre corps le signe de la croix.

    Dieu, venu sur terre pour sauver tous les hommes, il faudra que ton chemin, ici-bas, te conduise jusqu’à cette croix afin que tu nous ouvres la route de ton Royaume. Merci, Seigneur, merci.

     

    2/ Comme au jour de notre baptême, nous avons trouvé les mêmes mots pour proclamer ensemble notre foi.

    Dieu, venu sur terre pour rassembler tous les hommes, nous voulons continuer à poursuivre cette mission en ton nom. Merci, Seigneur, merci.

     

    3/ Comme au jour de notre baptême, nous avons été aspergés par l’eau porteuse de vie.

    Dieu, venu sur terre pour changer nos cœurs de pierre en cœurs de chair, ta présence, au milieu de nous, est source d’espérance à tout jamais. Merci, Seigneur, merci.

     

    4/ Comme au jour de notre baptême, nous avons revêtu le vêtement blanc qui fait de nous un peuple de frères.

    Dieu, venu sur terre pour nous redire ton amour, que ta paix envahisse le monde un peu plus chaque jour. Merci, Seigneur, merci.

     

    5/ Le jour de notre baptême, par l’onction d’huile, nous avons été marqués d'une marque ineffaçable. Nous sommes devenus chrétiens.

    Dieu venu sur terre pour sceller définitivement ton alliance avec les hommes, aide-nous à bâtir un monde plus juste, plus vrai, plus fraternel. Merci, Seigneur, merci.

     

    6/ Le jour de notre baptême, nos parrains et nos marraines nous ont transmis la lumière du Christ.

    Dieu, venu sur terre pour apporter la lumière à tous les hommes, nous voulons aujourd’hui refaire ce geste pour te dire tout simplement… Merci, Seigneur, merci.

     

     

    Animation

     

    Thème

    D'abord les tout-petits.

     

    Déroulement

    > Chant : “Merci, Seigneur, Merci !“

    > Lecture : Matthieu 11, 25-30.

    > Méditation : les participants, au cours d'une méditation silencieuse, prennent en main un petit caillou (soit les cailloux forment un tas devant eux, soit chacun est convié à partir le chercher dans la nature).

    Que m'inspire ce caillou par rapport à ce texte ?

    - Tout a de l'intérêt aux yeux de Dieu.

    - Le rapport entre ce caillou et la terre.

    - Ces cailloux sont tous semblables et tous différents.

    - Un chemin n'est qu'une multitude de petits cailloux.

    - Etc.

    > Démarche : tour à tour, chacun vient déposer son caillou afin de composer sous les yeux de tous, les traits d'un visage : celui du Christ. Lectures et chants accompagnent la démarche.

    > Prière : rassemblés autour de ce visage, les participants récitent la prière de Jésus : Notre Père...

    > Reprise du chant : “Merci, Seigneur, Merci !“

     

    Remarques

    > Sur une grande feuille, du sable ou à même le sol, les lignes du portrait sont, par avance, reproduites.

    > Un animateur veille à l'arrangement des petites pierres.

     

    ****** 

     *******

     

    Deux idées d'action de grâce

     

    Mille mercis Seigneur pour la vie que tu nous donnes

    > Depuis le début de l’Avent des prières d’action de grâce sont collectées dans un coffre qui a trouvé tout naturellement sa place à côté de la crèche. D’ailleurs, ce coffre sera présent pour la fête de l’Épiphanie.

    > Lorsque la collecte s’achève, elle donne lieu à un temps de prière autour de ses "mercis".

     

    La sainte Famille

    Une fête idéale pour convier les familles à se rassembler :

    1/ Les vacances scolaires et les fêtes de fin d’année rassemblent les familles (les grands-parents, les parrains et les marraines…). Voilà l’occasion de prier ensemble… une fois n’est pas coutume. Il faudra veiller à inviter les gens de passage et prévoir un service d’information efficace au cours des jours précédents.

    2/ Noël est passé avec son cortège de traditions qui occulte le sens même de la fête chrétienne. Il est bon d’aider les enfants et les jeunes à prendre de la distance et à revisiter le mystère de l’Incarnation : Je crois en Dieu fait homme ! Un homme comme moi et pour moi.

    3/ L’année s’achève et il s’est passé plein de choses dans nos familles : des naissances, des baptêmes, des premières communions, des ruptures, des départs, des grands départs pour toujours, des anniversaires importants, des réconciliations, des étapes… Et si la fête de la sainte Famille, dernier dimanche de l’année, nous permettait de venir déposer tout ça au pied de la crèche. Mille mercis pour toi mon Dieu, pour nos joies et nos peines, pour nos cris et nos chants, pour nos larmes et nos rires aux éclats… Mille mercis pour toi mon Dieu.

     

    Et encore trois petites idées à développer…

    > Milles mercis sont accrochés à des ballons de baudruche gonflés à l’hélium. Chacun repartira avec un ballon et le laissera s’échapper lorsqu’il sera de retour chez lui.

    > Un chant d'action de grâce ("Merci, Seigneur, merci", par exemple), comme un leitmotiv, traverse l’ensemble de la célébration.

    > Une grande banderole avec des "mercis" en toutes les langues est installée dans le chœur de l'église (ou à côté de la crèche, Noël étant certainement la fête la plus universelle).

     

    Source en ligne : Merci dans toutes les langues

    *

    ***

Les clients qui ont acheté ce produit ont également acheté...