Un jeu pour s'écouter dans un groupe Agrandir l'image

Un jeu pour s'écouter dans un groupe

090.408

Nouveau

Un jeu sert de prétexte pour lancer un débat sur la capacité à s'écouter dans un groupe.

Plus de détails

1,90 €

    Objectifs

    • Percevoir les nécessaires règles de communication dans un groupe.
    • Structurer un débat selon un protocole précis et l'expérimenter.   
    • Apprendre à ne pas déformer la pensée de l'autre.
    • Travailler sa capacité de concentration.
    • Évoquer la transmission orale.

     

    Niveau d'application : adolescents et adultes constitués en groupe régulier

     

    Commentaire

    Un jeu parmi bien d'autres afin de réunir suffisamment de matière pour analyser, de façon collective, les comportements du groupe selon les trois niveaux formulés ici sous forme de questions :

    1/ Comment s'est déroulé le jeu ?

    2/ Comment avons-nous communiqué pendant le jeu ?

    3/ Quels enseignements tirons-nous de ce jeu ?

     

    Contenu du dossier zip

    090.408-a / Comme de bien ou de mal entendu (fiche technique)

     

    + Bonus (éléments ajoutés sans contrepartie financière)

    090.408-b/ Test de communication : « Mes attitudes au sein d'un groupe » (5 pages)

    090.408-c / Une valeur en pointe : l'humilité (Isabelle Najar - 10 pages)

     

    Tous les documents téléchargés sont imprimables.

     

    Renseignements

    Rédaction : Pierre-Michel Gambarelli

    Graphisme : Mathias Grosclaude et Patrick Royer

    Format Pdf 

    2 pages A4 (textes et illustrations)

     


    Téléchargement de 090.408.zip : ajouter au panier


     

    Deux suggestions d'animation

     

    A/ Un atelier : Qui est responsable ? (durée : 1 h)

     

    Un jeu de rôle original afin d'aider un groupe (8 à 12 personnes maxi) à comprendre comment la parole circule entre ses différents membres.

     

    1/ L'animateur raconte cette histoire 

    Une petite fille, à la demande de sa maman, doit se rendre chez sa grand-mère pour lui apporter une galette et un petit pot de beurre. Tiens, tiens...

    Comme elle s'amuse en chemin, elle arrive à la nuit tombée chez sa grand-mère et devra rentrer chez elle dans le noir d'une nuit sans lune en passant par la forêt.

    Une forêt occupée par un loup dévoreur de chaire fraîche car nous sommes encore à l'époque où l'on croyait n'importe quoi.

    Futée, elle court chez le garde forestier, le priant de la raccompagner chez elle sur le porte-bagages de son vélo. Le garde forestier décline la proposition car il a une réunion et doit prendre un autre chemin. D'autant plus que son vélo n'est pas équipé du siège spécial (norme kw037) lui permettant de transporter une tierce personne sans se faire verbaliser par la maréchaussée qui, on le sait, est très à cheval sur les principes et la sécurité.

    Prise au dépourvu, elle retourne chez sa grand-mère lui demandant de l'héberger pour la nuit. Mais, déjà 22 heures sonnent à l'horloge comtoise et la grand-mère qui connaît l'histoire par cœur... crie à ce vil loup : « Non, non, non, non, non (cinq fois) Tu ne m'auras plus... À cette heure-ci, ma petite fille est rentrée chez elle... Et malgré tes talents d'imitateur, je sais que c'est toi le loup, et point je ne t'ouvrirai. Et en plus, tu peux toujours tirer la bobinette et faire ce que tu veux avec la chevillette, j'ai changé la serrure... »

    La petite fille, en larme, n'a plus d'autre solution que de pianoter un SMS sur son BlackBerry qui, comble de malchance, faisait l'objet d'un bug international, malgré une réception 3G de très bonne qualité au fond de la forêt, mais nous nous égarons car telle n'est pas la question.

    La petite fille, en désespoir de cause, décide de traverser seule la forêt.

    Et, fatalement, il arriva ce qu'il devait arriver : le loup la dévora tout cru.

     

     

     

     

    2/ Échange au niveau du groupe et observations de l'animateur

     

    Consigne pour le groupe

    Le groupe doit classer par ordre décroissant les personnages en fonction de leurs responsabilités. Qui est responsable de la mort de la petite fille ?

    Consigne pour l'animateur

    L'animateur (ou plusieurs observateurs) note scrupuleusement ce qui se dit et se passe autour de la table au cours de l'échange selon les critères suivants :

    Critères d'observation
    - Gestion du temps
    - Gestion des prises de parole
    - Concessions
    - Non participants
    - Écoute
    - Affirmation de sa position
    - Proposition de méthode

     

     

    3/ Analyse

    • L'animateur présente les critères d'observations et ce qu'il a observé pour chacun d'eux.
    • Le groupe réagit et généralise ses réflexions afin de se donner un code de bonne conduite pour les réunions futures.

     

    Pierre-Michel Gambarelli

     

    B/ Une réflexion : La méthode ESPERE de Jacques Salomé

     

    http://www.j-salome.com/02-methode/0203-espere/definition.php

     

    Chacune de ces pistes est à développer selon l'expertise de chacun

     

    Principes

    1/ Quatre démarches

    - Oser demander

    - Oser donner

    - Oser recevoir

    - Oser refuser

    2/ Entendre les comportements comme des langages

    3/ Sortir du système question/réponse

    4/ Visibiliser (montrer pour distinguer le sujet de l'objet)

    5/ Symboliser (trouver l'objet symbolique)

    6/ Reformuler les peurs pour exprimer les besoins (derrière chaque peur il y a un désir)

    7/ Apprendre à négocier entre nos différents désirs (apprendre à faire des choix)

    8/ Affirmer ce qui façonne mon identité (affirmation de soi sans séduction ni agression)

    9/ Se comporter en coresponsable de toute relation (il y a moi et il y a l'autre)

     

    Règles

    1/ Parler à l'autre, éviter de parler sur l'autre

    2/ Ne plus accepter de laisser l'autre parler sur moi

    3/ Prendre conscience de ma parole (de ce que je dis, je montre...)

    4/ Favoriser l'accès au ressenti en permettant le partage du vécu

    5/ Accepter de passer du réactionnel au relationnel, de l'opposition à l'apposition

    6/ Dépasser l'affrontement pour privilégier la confrontation [Confirmation / Affirmation / Positionnement à partir de ses valeurs]

    7/ Entendre que l'émotion est le langage du retentissement ou de la résonance

    8/ Renoncer à la recherche d'approbation pour prendre le risque de la différenciation

    9/ Ne plus confondre le sujet et l'objet

    10/ Trianguler entre moi, l'autre et la relation

     

    Outils

    1/ Le bâton de parole

    2/ L'écharpe relationnelle

    3/ Le bidon de colère, le sac à demandes, la boite à bonheur...

    4/ L'acte symbolique (marionnette, masque, théâtre, jeux de rôle, etc.)

    5/ L'actualisation (la contextualisation)

    6/ La confirmation (j'ai entendu mais...)

    Etc.

     

    Pierre-Michel Gambarelli

Les clients qui ont acheté ce produit ont également acheté...